Cliquez ici

Pas responsable de leur hamster, que faire?

Pas responsable de leur hamster, que faire?

Bonjour,

J’ai deux garçons, un de 7 ans et un 10 ans. L’année passée à Pâques, je leur ai offert chacun un hamster, car il voulait un animal. Je leur avais bien dit qu’il fallait qu’ils s’en occupent et bien entendu, ils l’ont fait un bout et le reste du temps, c’est maman et papa qui le fait. Maintenant, ils ne font plus rien! Ils ne les nourrit plus et ne donne plus d’eau. Je crois qu’ils ne les voient même plus, donc je voulais m’en débarrasser. Ça fait au moins 2 semaines que je les avise que bientôt je vais faire quelque chose avec leur hamster. En face de chez moi, j’ai un petit boisé et j’avais l’intention d’aller porter les hamsters dans la nature sans le dire à mes enfants, mais le père croit qu’il faudrait leur dire, car il ne veut pas leur montrer que quand ça fait plus notre affaire, on peut abandonner. Ce n’est pas l’exemple que nous voulons donner à nos enfants.

Avez-vous des trucs ou façons de faire pour bien préparer de cette situation?

Merci beaucoup et bonne journée!

Alexandra


Bonjour Alexandra,

Comme je vous comprends! J’ai vécu une situation semblable récemment avec les deux lapins de mes enfants. Nous voulons bien faire lorsque nous leur offrons un animal de compagnie. Les enfants les trouvent mignons et ils sont prêts à tout pour les avoir!

Dans votre témoignage, je lis deux questions :

  1. Est-ce correct d’aller porter les hamsters dans le boisé ?
  2. Comment préparer mes enfants à se séparer de leurs animaux ?

Pour ce qui est du boisé, ce n’est pas une option que j’aurais tendance à privilégier. D’une part, ces petites boules de poils n’ont pas forcément les capacités pour vivre dans cet environnement. D’autre part, nous voulons enseigner la responsabilisation aux enfants. Je ne suis pas certaine que ce soit la meilleure façon de le leur montrer. D’ailleurs, votre conjoint le mentionne bien : on n’abandonne pas simplement parce que ça ne fait plus notre affaire.

Vous vous questionnez aussi sur la préparation des enfants à la séparation de leurs hamsters. Vous avez songé à vous en départir « en cachette ». J’aimerais vous demander si vous êtes inquiète face aux réactions possibles de vos garçons ? Si oui, qu’est-ce qui vous dérange exactement ? Avez-vous de la difficulté à supporter leurs émotions comme la peine, la colère ou la déception ?

Je pense que, comme parent, il ne faut pas chercher à « épargner » nos enfants de diverses émotions moins agréables. Il faut les accompagner dans ces moments, les aider à les gérer, sans pour autant tenter de leur éviter d’en vivre.

Dans ce cas-ci, je pense qu’une discussion familiale serait à privilégier. Vous avez fait un essai avec les hamsters. Vous leur aviez expliqué que c’était leur responsabilité. Pour toutes sortes de raisons, ils ont cessé de s’en occuper. Je ne doute pas de leur amour à l’égard de leurs hamsters. Toutefois, il ne suffit pas de les aimer… Il faut aussi s’en occuper. Ces petites bêtes méritent des « parents » qui veulent bien s’occuper d’eux. Accueillez leur peine, si tel est le cas. Elle est normale.

Puisqu’on veut leur apprendre la responsabilisation, je vous invite à les impliquer dans la démarche de leur trouver un nouveau foyer : placer une annonce sur internet, vérifier dans l’entourage immédiat, appeler dans les animaleries, etc. Ils peuvent aussi dresser une liste des soins et pourront la remettre aux nouveaux « parents ». Ainsi, ils ne les abandonnent pas : ils prennent conscience qu’un animal de compagnie requière beaucoup de soins, peut-être trop pour ce qu’ils sont capables d’offrir pour le moment, et ils entreprennent une démarche responsable.

Je profite de votre question pour parler des animaux de compagnie qu’on offre aux enfants. Je pense que nos attentes sont peut-être élevées à ce niveau. Nous pensons que les enfants s’occuperont des animaux : ils nous font tellement de belles promesses!

En réalité, leurs intentions sont bonnes. Ils sont convaincus qu’ils s’en occuperont et leur fourniront les soins nécessaires. Toutefois, ils ne réalisent pas l’ampleur d’une telle responsabilité. C’est normal : ce sont des enfants! Et nous, comme parents, nous pensons que nous posons un bon geste. Nous leur faisons plaisir en nous disant que ce sera une belle responsabilité pour eux. Et puis, une fois que l’attrait de la nouveauté n’y est plus, le parent se rend compte que c’est lui qui assume l’entière responsabilité de l’animal.

Lorsqu’on achète un animal de compagnie à notre enfant, il faut se poser la question : suis-je prêt à m’en occuper et à mettre le temps nécessaire pour aider mon enfant dans son nouvel apprentissage? Au début, il risque d’être bien enthousiaste. Et puis doucement, il le délaissera. C’est à ce moment que nous devons, en douceur, l’aider à garder le cap. Nous pouvons faire un horaire et c’est notre responsabilité que de le faire respecter. Si nous n’avons pas cette rigueur comme parent, nous ne pouvons l’exiger de nos enfants.

J’espère que ces pistes vous auront été utiles. Il se peut que vous ayez déjà entrepris une autre démarche au moment où cette réponse sera publiée. Dans tous les cas, je vous remercie pour votre question, puisque je suis convaincue qu’elle aidera d’autres parents dans la même situation.