Cliquez ici

À 19 mois, faut-il arrêter le biberon ?

À 19 mois, faut-il arrêter le biberon ?
Je suis allée chez mon docteur de famille et elle m’a avisée qu’il était temps que je coupe les boires de ma fille ( matin, midi, soir ) et je comprends très bien ! Elle m’a aussi dit que je devais enlever les biberons et lui donner un gobelet.
Est-ce que je suis obligée de lui donner dans un gobelet? Pourquoi est-ce que je dois lui enlever la bouteille ?

 


 

Bonjour,

Voilà une très bonne question et j’en profite pour souligner votre belle curiosité à comprendre pourquoi vous devriez agir de la sorte. Ceci est une attitude gagnante puisque vous désirez prendre des décisions en toute connaissance de cause.

Votre première question concerne le fait d’être « obligée » de vous soumettre aux idées de votre médecin. L’êtes- vous réellement ? Non ! Vous êtes le parent donc c’est vous qui prendrez les décisions finales en ce qui concerne votre enfant et ce, jusqu’à sa majorité (sauf dans certaines circonstances relatives aux droits et libertés de la personne). Toutefois, avant de prendre votre décision, je vous invite à vous poser les questions suivantes et à amorcer une réflexion personnelle afin de prendre une décision éclairée.

 

  • Fréquente-t-elle une garderie? Si oui, utilise-t-elle un verre à bec ou un verre ordinaire ?
  • Est-ce qu’elle mange bien (des quantités suffisantes) ?
  • Boit-elle plus de 3 tasses de lait par jour ?
  • Est-ce que le biberon représente un élément de réconfort important ?
  • Avez-vous déjà essayé de lui présenter un gobelet aux repas ?
  • Pourquoi le biberon est important pour vous ?

Maintenant, je vous invite à prendre connaissance de faits importants relatifs au développement de l’enfant afin de continuer votre réflexion. Il importe de savoir que, lorsque l’enfant est âgé entre 0 et 12 mois, peu importe s’il boit au biberon, au sein ou au gobelet, l’important est qu’il boive. Vers l’âge de 6-9 mois, les gobelets peuvent commencer à être présentés à l’enfant. Bien que celui-ci prendra un certain temps à comprendre son fonctionnement, cela facilitera l’éventuelle transition vers le verre ordinaire. Il est important de comprendre que le gobelet est un outil de transition, il permet d’adoucir le passage du biberon au verre. J’insiste sur l’aspect de transition car l’utilisation à long terme du biberon et du gobelet a des effets négatifs non-négligeables.

 

En voici quelques-uns :

 

Le développement du langage de l’enfant peut être compromis puisque la langue prend de « mauvaises habitudes ».

Dans les premiers mois de sa vie, le bébé avale instinctivement avec la bouche ouverte. Peu à peu, il apprend à avaler en contractant les muscles de la mâchoire, puis finalement en fermant complètement la bouche. Lorsque votre enfant boit au biberon sa bouche demeure ouverte et sa langue en position basse, sous la tétine contre les dents du bas. Vers 12-18 mois le mouvement attendu est que sa langue pointe vers l’avant du palais, position possible avec certain verre à bec mais surtout avec ceux munis d’une paille. Ainsi, la langue habituée de rester en position basse aura tendance à rester molle au bas de la bouche et non ferme au palais, ce qui augmente les chances que l’enfant respire par la bouche. À long terme, cette petite habitude peut avoir un grand impact tel que : avoir les dents vers l’avant, avoir une posture faciale modifiée et parler sur la bout de la langue. Le développement du langage pourrait donc subir les conséquences d’une utilisation tardive du biberon car la prononciation sera plus difficile. Votre enfant pourrait donc avoir plus de difficulté à communiquer avec son entourage et à se faire comprendre.

 

La carie du biberon

Le risque de caries est plus présent lorsqu’il y a utilisation prolongée du biberon, surtout lorsque ce dernier est utilisé pour endormir l’enfant pour la sieste ou pour la nuit. En effet, le lait qui reste longtemps dans la bouche permet le développement de bactéries. Ces bactéries produisent des acides nocifs qui abîment l’émail des dents et causent les caries chez les enfants.

 

La surconsommation de lait

L’enfant comprend vite qu’il est plus facile de rassasier sa faim en buvant du lait qu’en mastiquant la nourriture, surtout si les muscles de la bouche ne sont pas développés à leur pleine capacité. La surconsommation de lait peut entrainer différentes carences alimentaires dont le manque de fer pouvant causer de l’anémie.

À la lumière de l’information que je vous ai partagé, si vous décidez de procéder à la transition et que votre fille fait preuve de résistance ou encore si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à faire appel à un coach familial de votre région. Les changements peuvent s’avérer plus difficiles à cet âge, mais avec de bons conseils et un bon encadrement, les transitions peuvent se vivre plus facilement.

 


férence: 

Roxane Desruisseaux - Éducatrice à l'enfance

Roxane Desruisseaux est coach familial dans la région de la Montérégie. Elle intervient auprès des enfants de 0-5 ans. Membre du Réseau Nanny secours depuis 2015.