Cliquez ici

Les traditions créatrices de souvenirs

Pâques pour moi est rempli de souvenirs de jeunesse.  Lorsque je ferme les yeux, et que je repense à ces dimanche matins, j’en suis encore toute énervée.  Ma mère est quelqu’un qui pense à faire de petites attentions pour tout.  Les petits mots, les téléphones pour toutes les occasions.  Vous savez, la tante préférée de ses neveux et nièces, car elle ne les oublie jamais.  Tout ça pour dire que le matin de Pâques, ma mère nous préparait une super chasse au trésor.  Mon frère, qui a 2 ans de moins que moi, est un grand curieux.  Il venait souvent me réveiller tôt pour faire la chasse au trésor.  Comme plusieurs enfants, nous n’étions pas capables d’attendre que nos parents se réveillent et on commençait la chasse aussitôt debout.  Enfin, on trichait, on trouvait les indices et on regardait les cadeaux, mais nous laissions tout là, pour ne pas faire de peine à notre mère, elle s’était tellement donné de mal pour nous faire une surprise !  Alors, quand elle se levait, nous faisions semblant que tout était une surprise !  Wow, imaginez nos soirées de Noël…

Donc pour moi, Pâques est un événement que nous fêtions beaucoup chez nous.  L’aspect religieux n’était pas très présent, mais les visite chez nos grands-mères, les jeux avec nos cousins et cousines… Pour nous, c’était la fête du retour du printemps. Ce que je me rappelle le plus de Pâques, ce ne sont pas les tonnes et les tonnes de chocolat que je recevais et qui me donnait mal au ventre.  Ce sont plutôt les mauvais coups avec mes cousins, les chasses au trésor de ma mère, les premières fois où nous pouvions officiellement enlever notre manteau, car le soleil se faisait plus chaud sur notre peau.

Quand je me sens un peu moche, je me rappelle ces vieux souvenirs si doux à mon cœur.  Quand j’ai eu ma fille, je me suis promis qu’on se ferait des traditions.  Avec ma famille, nous avons, bien sûr, nos petites traditions.  Nous en avons créées des nouvelles, par exemple, depuis quelques années, à la fête des Mères, nous faisons un festin de homards.  Nous attendons cette fête avec impatience et depuis que nous le faisons, chaque année il y a des amis et des cousins qui se joignent à nous pour festoyer en se remplissant le ventre.

Depuis que ma fille est née, nous avons décidé de dormir tous ensemble le 24 décembre au soir, à Noël.  Nous nous réveillons ensemble le 25 et nous jouons avec les cadeaux que nous avons déballés la veille.  Eh oui souvenez-vous, nous sommes de grands bébés !  Il y a aussi une autre tradition que j’essaie de mettre en place seulement pour mes enfants.  C’est une tradition qui vient des pays de l’Est et qui fait en sorte que chaque année, l’enfant reçoit un ornement de Noël en cadeau. Ce qui fait que lorsqu’il sera en âge de faire son propre arbre de Noël, il aura un ornement de chaque année.  Moi, pour ajouter à la tradition, j’ai fait une petite boîte et j’y ai mis un petit mot de la personne qui l’a offerte, une petite histoire, un mot d’amour.

Je suis de celle pour qui la famille est ce qu’il y a de plus important.  J’accorde beaucoup d’importance aux traditions qui me viennent de ma famille, je leur donne beaucoup de place et je veux, à tout prix, les transmettre à mes enfants.  Et vous, avez-vous une tradition qui vous tient à cœur, en avez-vous inventé une nouvelle ?

Je vous le dis, ce sont les plus beaux souvenirs de notre enfance.  Et ils seront les plus beaux souvenirs de l’enfance de nos enfants.

Magalie Lebrun