Cliquez ici

Ma rentrée pas comme les autres !

Ma rentrée pas comme les autres !
(Non… je ne parle pas du port du masque et de distanciation sociale !)

Une fin qui approche…

Le décompte est commencé dans ma tête depuis un petit moment… Les enfants rentrent à l’école dans quelques jours. Il me semble que ce sera toute une adaptation… pour moi ! Autant j’ai trouvé ça difficile au début, autant je me suis habituée à leur présence dans mon quotidien. Une présence 24/7 : moi, mes trois petits loups et tout un monde de possibilités !

Au début, je l’avoue, j’ai essayé de les organiser bien comme il faut en leur proposant des horaires et des activités. Mais, ils m’ont vite fait comprendre qu’ils allaient vivre la vie à leur rythme ! Un brin découragée sur le coup, j’ai finalement trouvé ça beau de les voir se lever une fois bien reposé, manger quand ils avaient faim, se coller autant qu’ils le souhaitaient, s’inventer des jeux pour se divertir (et, bien sûr, se chicaner entre frères et sœurs pour développer leurs habiletés sociales… et mettre ma patience à rude épreuve !!).

La vie à ce rythme-là, j’en avais rêvé ! Mais je n’ai jamais eu le courage de faire le grand saut vers l’école à la maison. Passer six mois avec eux n’était pas du tout prévu à mon calendrier, mais c’est un des plus beaux cadeaux que la Vie m’ait accordé ! J’ai pu goûter à un mode de vie tellement plus aligné avec ce que je souhaite offrir à ma famille ! Un mode de vie qui, bien souvent, m’a paru idéaliste et peu probable.   

Quand la dualité s’en mêle !

Je sais qu’il y a de nombreux parents qui se réjouissent du retour en classes ! Je les comprends tellement : j’ai mille et un projets en dormance sur mon bureau et dans ma tête. Des fois, ça fourmille tellement entre mes deux oreilles que je me surprends à penser que j’aurai enfin du temps pour mettre quelques-unes de ces idées en action !!! Déjà je me « surveille » pour ne pas surcharger mon horaire cet automne! Parce que je veux continuer de savourer cette « nouvelle » vie à un rythme qui nous ressemble plus et qui nous rassemble merveilleusement bien.

La vérité, c’est que la maison va être vide et pas à peu près une fois mes petits loups de retour à l’école. La solitude ne me fait pas peur, bien au contraire : j’aime la solitude ! En fait, c’est dans mon cœur qu’il y aura un petit vide ! Bien sûr, le vide s’apprivoise et l’humain s’adapte. Entre les deux, ça fait quand même un petit « crunch » dans mon cœur!

J’imagine que je ne suis pas la seule à avoir oscillé entre « école à la maison » et « retour à l’école ». Mais je suis plutôt connue pour jongler avec la dualité. Alors, pourquoi ne fait-on pas l’école à la maison si j’en rêve depuis longtemps et si ce mode de vie m’interpelle tant ? J’ai retourné cette question bien des fois dans ma tête au cours des derniers mois. Et, oui, je l’ai proposé à mes enfants. Plus d’une fois même ! Leur enthousiasme n’était pas aussi grand que le mien. Ils ont adoré ce temps passé à la maison, ces « vacances longue-durée », mais, dans leur tête, c’était temporaire. On a eu cette discussion plusieurs fois et ils persistent : ils veulent retourner à l’école et je respecte leur choix (même si ça me titille encore par moment !).

Une perspective différente !

Alors que je faisais part de mes préoccupations à une autre maman récemment, elle m’a rappelé, avec douceur et bienveillance, que l’école ne représente qu’environ 7 heures de notre journée et, qu’en dehors de ces heures, il reste amplement de temps pour offrir tout ce que je souhaite à mes enfants!

J’avais tellement besoin d’entendre ça ! Ces mots m’ont en quelque sorte réconcilié avec mon désir de reprendre mes activités personnelles et professionnelles ET mon désir d’offrir à ma famille un rythme de vie plus aligné avec nos besoins et nos aspirations.

Toutes ces choses que mes enfants ont appréciées durant le confinement pourront encore faire partie de notre quotidien ! Nous aurons amplement le temps de profiter pleinement de la nature, de se garder des moments où le temps s’arrête, de se coller longuement ou de laisser notre créativité s’exprimer! Tout cela et bien plus encore !

Pareil ou pas pareil ?!?

Au début du confinement, tout le monde disait que « la vie ne serait plus jamais pareille » ou que « le monde serait bien différent». Je ne sais pas ce qu’il en sera pour le monde, mais je sais que le changement ne se fait pas tout seul !

D’ailleurs, chaque mois, au cours des six derniers mois, j’ai demandé à mes enfants ce qui leur manquait « d’avant », ce qu’ils appréciaient de leur nouveau quotidien, ce qu’ils avaient appris depuis le début du confinement, etc. Ensemble, nous en avons discuté, nous l’avons écrit et même dessiné ! J’exagère à peine !

Et vous ? Qu’est-ce que le confinement a révélé sur vous et sur votre famille ? Qu’est-ce que vous avez expérimenté ? Quels ont été vos apprentissages ? Qu’allez-vous conserver ou changer ? Je suis convaincue que vous pouvez facilement nommer 3-5 choses que votre famille aimerait conserver ou changer au-delà du retour à l’école !   

Je vous pose la question parce qu’une fois de retour à nos activités « régulières », je sais que le temps passera plus rapidement. Le train-train quotidien reprendra et il se peut que nous oubliions… Alors, si je souhaite conserver cette vie plus alignée et maintenir toutes ces choses qui nous ont fait tant de bien, j’ai besoin d’identifier clairement mes intentions. J’ai besoin de savoir ce que ma famille veut et ne veut plus.

En d’autres mots, c’est nous qui pouvons faire en sorte que notre monde soit pareil ou pas pareil ! Ce qu’on ne nourrit pas perd de l’importance. À l’inverse, ce qu’on nourrit prend de l’ampleur. Au cours de la prochaine année scolaire, qu’est-ce qui prendra de l’ampleur dans votre vie ?

Je vous souhaite de bons échanges en famille 😉