• L’équilibre

    JE NE SAIS PAS DE QUOI PARLERRRRRRR !!!!!!
    Ça, c’est moi qui suis assis sur ma terrasse et qui s’arrache les cheveux pour trouver un sujet pour mon billet de la semaine. Et ma nouvelle voisine, qui arrose ses fleurs, a clairement peur de moi en ce moment. Ou me juge. Ou les deux!

    Quand je dis terrasse, si tu n’as pas d’enfants, tu t’imagines que je suis assis sur une terrasse du centre-ville à prendre un verre bien tranquille avec des amis. Si comme moi tu es parent, tu as vite compris que je suis sur ma terrasse chez moi, vue sur un carré de sable et la piscine qui déborde de jeux gonflables.

    C’est triste hein? Non pas du tout! Pour deux raisons :

    1. J’aime ça moi cette vue-là!
    2. Je viens de trouver le sujet de mon billet !

    Je m’assume, je suis un vrai papa du 450! Maison en banlieue, “traffic” le matin, déjeuner dans la voiture, tente-roulotte pour les vacances… Un vrai papa de banlieue typique comme tu vois dans les films hollywoodiens! Tout le kit! Il manque juste le chien! Mais, fait pas le saut si tu viens chez moi, il y a un lapin domestique qui mange les pissenlits sur le terrain. Pour être un papa équilibré, je pense qu’il faut être capable d’avoir plusieurs “personnalités”. Bon, si en lisant ça tu te dis que tu devrais écouter les petites voix dans ta tête, ce n’est pas ça du tout que je voulais dire! Va tout de suite consulter s’il te plait!

    Ce que je veux dire, c’est qu’il faut être papa mais il ne faut pas s’oublier non plus! Je pense que la priorité doit toujours être notre famille, mais sans pour autant oublier ce que nous aimons. Pour ma part, j’aime autant porter une couronne pour faire rire mes filles que de porter mon plus bel habit pour une soirée. J’aime autant aller camper avec mes princesses que d’aller passer un weekend dans un hôtel chic. J’aime autant aller voir un film pour enfants au cinéma que d’aller voir un spectacle rock. Il est là l’équilibre. Il faut pouvoir faire les deux. Si nous laissons un côté disparaitre, il sera impossible d’être un papa heureux. Et c’est aussi vrai pour les mamans!

    Je suis le premier à sentir une petite culpabilité quand je ne suis pas à la maison pour m’occuper de ma gang. Et je sais que ma plus jeune est triste quand je ne suis pas là pour la border. La preuve, je la retrouve couchée avec un de mes chandails lorsque je reviens.

    Mais mes filles comprennent. Elles ont été habituées à ce que papa et maman, parfois, prennent du temps pour eux. Elles savent aussi que papa et maman partent pour un weekend d’amoureux de temps en temps. Elles savent très bien aussi qu’elles sont la priorité dans notre vie. Alors, faites-vous plaisir de temps en temps et faites des folies pour vous!

    C’est en voyant le bonheur dans nos yeux que les étoiles naissent dans les yeux de nos enfants!