Cliquez ici

Les maladies évitables par la vaccination? #2

Les maladies évitables par la vaccination?  #2

Deuxième partie

Dans le dernier billet, je vous parlais de 3 maladies évitables par la vaccination, soit la diphtérie, la coqueluche et le tétanos. Voici maintenant les 3 autres maladies pour lesquelles la direction de santé publique du Québec recommande que tous les bébés de 2 mois soient vaccinés :

Poliomyélite

  • Maladie très contagieuse causée par un virus, le poliovirus. Ce virus pénètre dans le corps par la bouche.
  • Cause de la fièvre, de la fatigue, des maux de tête, de la raideur dans la nuque, des vomissements et de la douleur dans les membres. En quelques heures, le virus envahit le système nerveux et peut entraîner une paralysie totale.
  • Une paralysie irréversible se produit chez 1 malade sur 200. La mort survient dans 5 à 10% des cas.
  • Touche principalement les enfants de moins de 5 ans.
  • Aucun traitement n’est disponible. La prévention est la seule option.
  • Les cas de poliomyélite ont chuté de 99% dans le monde depuis 1988. L’OMS espère pouvoir déclarer cette maladie comme éradiquée dans les prochaines années.

HiB (Infections graves à Haemophilus influenza de type B)

  • HiB est une bactérie se transmettant par les gouttelettes projetées lors de la toux et de l’éternuement.
  • Cause de plusieurs maladies graves : pneumonie, méningite, épiglottite, septicémie, cellulite, et d’arthrite septique.
  • Les enfants âgés de 4 à 18 mois sont particulièrement vulnérables.
  • Les complications possibles sont la surdité, le retard mental et la mort (dans 5% des cas de méningite).
  • La vaccination faite depuis les années 90 ont considérablement réduit l’incidence des maladies causées par HiB.
  • La vaccination universelle contre Hib a entraîné une réduction.

Infections graves à pneumocoque

  • Le pneumocoque est une bactérie se logeant dans les voies respiratoires.
  • C’est la principale cause de la bactériémie (infection du sang), de la méningite, de la pneumonie bactérienne et de l’otite moyenne aiguë.
  • Ces infections sont très fréquentes au Québec, provoquant de nombreux décès et entre 3000 et 6000 hospitalisations chaque année.
  • Les complications graves comprennent la surdité, des dommages permanents au cerveau et la mort.
  • Les jeunes enfants, les personnes âgées et les personnes atteintes de maladie chronique sont particulièrement vulnérables à cette bactérie.
  • L’incidence des infections graves à pneumocoque a chuté de façon importante depuis 2001 chez les enfants de moins de 23 mois, grâce à la vaccination.

Sept autres maladies sont évitables par la vaccination. Elles feront l’objet de mes deux prochains articles. Si vous désirez en apprendre davantage sur les maladies décrites ici, visitez les sites de l’OMS (www.who.int/fr/), de l’Agence de la santé publique du Canada (http://www.phac-aspc.gc.ca/) et du ministère de la santé et des services sociaux du Québec (http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/santepub/vaccination/index.php?accueil).

Amélie Chiasson, inf. B.Sc. Infirmière clinicienne

Infirmière clinicienne et experte YOOPA. Infirmière clinicienne Passionnée de périnatalité, Amélie Chiasson est infirmière clinicienne, diplômée de l’Université de Montréal. Elle-même mère de deux enfants, elle considère la grossesse et l’accouchement comme des événements intenses, uniques et naturels.