• Les soins chiropratiques et les enfants

    Plusieurs des problèmes de la colonne vertébrale observés chez les adultes apparaissent aussi tôt qu’à la naissance. En effet, l’accouchement peut induire un stress au niveau de la colonne vertébrale et au système nerveux en développement. L’irritation nerveuse qui en résulte pourrait être la cause de plusieurs symptômes ressentis par le nouveau-né et se traduire, par exemple, par des pleurs fréquents, un sentiment que notre bébé est inconfortable et une difficulté à prendre le sein ou à tourner la tête. En détectant rapidement ces problématiques, le chiropraticien peut s’assurer de redonner la bonne fonction au système musculaire et squelettique, favorisant ainsi une bonne santé.

    L’intégrité structurelle du système neuro-musculo-squelettique de l’enfant est en effet une condition essentielle au bon fonctionnement de son système nerveux et de tous les mécanismes qui en dépendent. Au fur et à mesure que l’enfant grandit, des activités telles que le fait de tenir sa tête et l’apprentissage de la marche peuvent affecter le développement de la colonne vertébrale. En effet, les multiples chutes accompagnant les débuts de la marche peuvent affecter les articulations de bébé.

    Pourquoi consulter un chiropraticien?

    0 à 3 mois :

    • Difficulté à prendre le sein
    • Difficulté à tourner la tête d’un coté (torticolis congénital)
    • Tête plate (plagiocéphalie)

    3 à 12 mois :

    • Suivre le développement moteur de l’enfant (se tourner, s’asseoir, ramper, 4 pattes, se tenir debout…)
    • Chute
    • Accident d’automobile

    12 mois et plus :

    • Douleurs de croissance
    • Maux de tête
    • Posture
    • Douleurs au dos
    • Démarche anormale

    Les activités sportives et les différentes postures qu’adopte l’enfant influencent aussi le développement de la colonne vertébrale. Une vérification est donc tout aussi importante.

    La chiropratique est une profession de la santé qui a pour objet le recouvrement et le maintien de la santé humaine via l’interaction des systèmes nerveux, musculaire et squelettique. L’ajustement chiropratique a pour but de restaurer la mobilité articulaire  des segments vertébraux et de diminuer les spasmes musculaires et l’inflammation.

    Chez le nourrisson, l’ajustement vertébral se fait à l’aide du bout du doigt et la pression exercée est très légère, semblable à un effleurement.

    Un suivi régulier chez le chiropraticien permet d’identifier les sources possibles de dysfonctions vertébrales et ainsi prévenir l’apparition de problèmes futurs. En plus des ajustements chiropratiques, les soins peuvent inclure des recommandations pour un style de vie sain comme des façons d’améliorer la posture de votre enfant, des conseils sur le port du sac à dos et des exercices. Une bonne hygiène vertébrale est la clé d’une meilleure santé.

    Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à me contacter.