Cliquez ici

L’histoire des Maîtres-parents, des Apprentis-ados et du Dragon-consommation

L’histoire des Maîtres-parents, des Apprentis-ados et du Dragon-consommation
Chers parents, imaginons l’espace d’un instant que vous êtes transportés dans un monde imaginaire du style Merlin l’Enchanteur, où vous êtes des Maîtres-parents et où vos adolescents sont des apprentis. Le rôle des Maîtres-parents consiste à transmettre leurs connaissances aux Apprentis-ados, les soutenir dans leur éducation et les guider vers l’autonomie afin de les préparer à affronter les dangers et les défis auxquels ils feront face tout au long de leur quête de vie.

Le Dragon-consommation

Il y a des dangers plus risqués que d’autres que les maîtres aimeraient pouvoir éviter à leurs apprentis même s’ils savent au plus profond d’eux-mêmes que leurs apprentis ont besoin de faire leurs propres expériences pour apprendre et en ressortir grandit. Le Dragon-consommation est l’un de ces dangers. Il y a différentes sortes de Dragon-consommation, mais tous exercent leurs pouvoirs magiques sur les Apprentis-ados. Certains vont faire rire, d’autres donner de l’énergie, ou encore détendre. L’Apprenti-Ado pourrait alors vivre une expérience contradictoire car il sait qu’il ne devrait pas se mettre à risque en faisant face à un dragon. D’un autre côté, il peut ressentir l’envie de revivre cette expérience si cette dernière s’est avérée majoritairement plaisante la première fois. Certains Apprentis-ados vont l’affronter la première fois pour faire partie d’une nouvelle gang d’apprentis, d’autres parce qu’ils veulent vivre de nouvelles expériences. Les Maîtres-parents savent que, faire face au dragon à l’occasion, ne représente pas un si grand danger en soi, car plusieurs l’affrontent encore périodiquement et parfois même régulièrement. De plus, la grande majorité des apprentis qui ont défié le dragon et ce, même à plusieurs reprises, ne deviennent pas des maîtres dépendants au combat de dragon. Toutefois, les Maîtres-parents craignent que leurs Apprentis-ados en arrivent à vouloir affronter de plus en plus de dragons, en essayer différents types et qu’ils se mettent ainsi en danger. Oui, les effets magiques du dragon représentent un risque pour la santé et le développement des apprentis, mais ce sont également les risques associés que les maîtres craignent : relations sexuelles non protégées, conduite de véhicule avec facultés affaiblies, accident, etc.

L’ingrédient de base est dans la relation

Alors, comment les maîtres peuvent-ils faire pour préparer le mieux possible leurs apprentis à faire face au dragon? L’ingrédient de base est dans la relation. Une relation où règne l’amour, le respect, l’accueil, la confiance. Prenez l’exemple de Dumbledore et Harry Potter. Dumbledore a transmis ses connaissances à Harry Potter, il lui a donné des outils pour faire face aux dangers, mais il lui a surtout fait confiance et l’a aidé à avoir confiance en lui-même. Il l’a également accueilli suite à ses erreurs en l’écoutant, en l’aidant à comprendre, tout en lui laissant assumer les conséquences de ses choix.

L’importance de la communication

En s’appuyant sur leur relation, les Maîtres-parents peuvent donc avoir des discussions ouvertes et respectueuses avec leurs Apprentis-ados. Ils peuvent partir des connaissances qu’ont déjà leurs apprentis sur le dragon et compléter leurs savoirs avec les informations qu’ils jugeront pertinentes. Il n’est pas très utile de tracer le pire portrait du dragon et d’insister à outrance sur les risques de sa magie, car les apprentis pourraient avoir envie de se démarquer, de démontrer leur force et de prouver à leurs maîtres qu’ils ont tort en se précipitant vers un dragon. Les maîtres peuvent aussi partager les craintes qu’ils ressentent face à un éventuel combat apprenti versus dragon et discuter des mesures de sécurité à mettre en place pour éviter les risques associés (ex: condom toujours sur soi, chauffeur désigné, aviser de ses déplacements, etc.).

Le maître est un modèle et un guide

Les apprentis doivent sentir qu’ils ont des maîtres solides sur qui ils peuvent prendre exemple. Les maîtres sont aussi des modèles dont le discours est en accord avec les actions qu’ils posent. Nous ne parlons pas ici de maîtres parfaits, de toute façon ça n’existe pas! Dans Karaté Kid, Maître Miyagi s’est bien laissé aller à son chagrin d’amour l’espace d’une soirée! Il s’est toutefois rapidement relevé et a ainsi montré à Daniel-San que l’erreur est humaine et que l’important est d’en tirer des leçons.

Les Maîtres-parents assument également un rôle de guide en informant, en assurant un filet de sécurité et en aidant les apprentis à réfléchir sur les différentes options qui s’offrent à eux, ainsi que sur les conséquences possibles de leurs choix.

Lorsque la quête du dragon prend trop d’espace

Parfois, lorsque les apprentis ont goûté à la magie du dragon et qu’ils y retrouvent la satisfaction d’un besoin qui n’est pas répondu autrement, il arrive qu’ils l’affrontent de façon plus régulière. Les maîtres peuvent alors avoir tendance à centrer leurs enseignements et leur guidance à ce niveau, puis à concentrer leurs énergies sur l’extermination du dragon alors qu’en réalité, le focus se fait au mauvais endroit. Bien sûr, il importe d’assurer un filet de sécurité et d’offrir un encadrement approprié. Toutefois, plus les maîtres mettent le focus sur le dragon, plus les apprentis s’entêtent à l’affronter. Aussi, nous avons mentionné plus haut que les apprentis en viennent à défier le dragon de façon régulière parce qu’ils y trouvent satisfaction à un besoin, que ce soit la détente, la recherche de sensation forte, vaincre la timidité, etc. Il serait alors plus judicieux pour les maîtres de se questionner sur ces besoins et d’aider les apprentis à trouver des façons d’y répondre autrement que par la magie du dragon. Souvent, maintenir leur guidance pour aider les apprentis à renforcer leur confiance et développer leurs compétences au niveau de l’affirmation de soi, la résolution de problème, la gestion du stress, de la colère, etc. fera en sorte que les apprentis verront moins d’utilités à affronter le dragon et le délaissera peu à peu pour poursuivre leur vraie quête, qui est celle de la vie, de LEUR vie.

Les autres ressources

De retour à notre monde contemporain, ce n’est pas toujours facile d’appliquer à notre réalité ce qui semble si simple dans une histoire. Alors, si vous avez des inquiétudes concernant la consommation de vos adolescents, n’hésitez pas à vous informer et à aller chercher de l’aide!

Pour commencer, voici un feuillet d’informations créé par le Ministère de la Santé et des Services Sociaux sur la consommation d’alcool et de substances illicites chez les adolescents : http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2007/07-831-01F.pdf.

Bonne lecture!