• Qu’est-ce que la zoothérapie?

    À la vue d’un animal, comme un chien ou un chat, il est fréquent de voir les gens sourire, ou interagir spontanément avec ces derniers. Mais la zoothérapie va au-delà de ces premières réactions. Les traces les plus lointaines de la zoothérapie remontent  au 18ième siècle, en Angleterre, dans une maison de repos qui accueillait des patients souffrant de troubles mentaux. Mais ce n’est qu’à la fin des années soixante, avec le Dr. Boris Levinson que la zoothérapie se fait réellement connaitre.

    La zoothérapie est une technique thérapeutique, une relation d’aide, qui met de l’avant l’interaction entre les humains et les animaux afin d’aider au plan affectif, cognitif, physique ou social.  Elle est utilisée comme alternative ou complément aux thérapies traditionnelles. On fait appel aux animaux comme outils et médiateurs afin d’atteindre des objectifs précis. Ces objectifs sont évalués dans un rapport après chaque intervention. Le (la) zoothérapeute travaille en partenariat avec les parents et les divers spécialistes qui gravitent autour de la personne aidée.

    La présence d’un animal permet une communication différente. Le chien est le principal partenaire utilisé en zoothérapie puisqu’il est connu, et souvent considéré comme le meilleur ami de l’Homme. Il  fait office de support émotif, ne juge pas et ne crée pas d’attente. Il est également une source d’affection, d’amour et d’acceptation inconditionnelle. Le chien facilite la création de liens affectifs et diminue le sentiment de solitude. Très souvent, il est source de projection des états d’âme d’une personne. Il favorise le rire et l’harmonie.

    La zoothérapie peut être pratiquée auprès de diverses clientèles : personnes souffrant de dépendances (drogue, alcool, jeu, affective), de problèmes de santé mentale, d’incapacité intellectuelle, de trouble envahissant du développement, en fin de vie, esseulée, présentant des troubles de socialisation ou d’intégration. Beaucoup de gens associent également la zoothérapie aux personnes en perte d’autonomie physique ou cognitive(AVC, Alzheimer).

    Or, saviez-vous que la zoothérapie peut également faire partie d’un plan d’intervention pour aider les enfants ayant des besoins spéciaux?  La zoothérapie sera un complément ou une alternative pour des enfants présentant diverses problématiques telles que celles mentionnées plus tôt et même dans des cas de : difficulté de langage, problèmes de motricité fine ou globale, trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité , troubles de comportement, difficulté d’apprentissage de la lecture… 

    Les applications de la zoothérapie sont multiples.  Elle sera souvent intégrée au sein d’une stratégie globale pour aider l’enfant. Elle permet de maintenir la motivation, tout en favorisant la progression de l’enfant. Elle permet également d’explorer des avenues qui jusqu’ici, étaient demeurées fermées…