Cliquez ici

La massothérapie et le sommeil chez les enfants

La massothérapie et le sommeil chez les enfants
Les mamans me demandent souvent dans mes ateliers de massage de leur donner des trucs pour favoriser le sommeil. Parmi tant de choix, de livres, de méthodes explorées par différents spécialistes, on ne sait plus où donner de la tête.

Moi, je vous dis ceci: c’est par vos mains que vous pouvez offrir de très bons soins. Il y a bel et bien un effet apaisant, calmant et bénéfique à masser. Autant pour le donneur que le receveur. Tout est « à portée de main » !  Alors, voici quelques pistes à suivre.

L’environnement

Premièrement, la chambre à coucher doit être propice à recevoir un massage. Une lumière tamisée, de la chaleur, des couvertures douces, peu d’objets autour ou dans le lit de vos petits. Plus il y a de stimuli, plus c’est difficile pour le cerveau de se mettre en mode dodo.

Les outils

Avec ou sans huile, à vous de décider. Si vous optez pour l’huile, utilisez soit l’huile de pépin de raisin ou de tournesol. Pour un effet olfactif apaisant, vous pourrez ajouter 3-4 gouttes d’huile essentielle de lavande.

La respiration abdominale

Il est impératif de débuter une séance de massage par une bonne respiration abdominale lente et profonde. Couchez-vous à côté de votre enfant. Mettez vos mains sur vos ventres respectifs et gonflez le « ballon » 5 à 10 fois le plus lentement possible. Puis, massez le ventre de votre enfant dans le sens des aiguilles d’une horloge. Vous pouvez faire des pressions avec le bout de vos doigts un peu partout. Demandez à votre enfant de vous guider dans la force à exercer. Observez ses réactions.

L’enfant qui est habitué à recevoir un massage abdominal est davantage en mesure de conscientiser ses malaises, ses émotions et sa respiration. Par le massage du ventre, vous obtiendrez mille et une informations sur votre enfant.

Le massage : dos, pieds, mains, visage et tête

Vos mains sont enveloppantes sur le corps comme un cocon autour d’une chenille. On masse de façon ferme, mais douce. Un rythme lent et répétitif est de mise. On commence par masser toute la surface du dos. Pour les enfants qui ont souvent des cauchemars la nuit, faites plusieurs passages de chaque côté de la colonne vertébrale avec vos index. En massage Shiatsu (qui équivaut à l’acupuncture) se trouve le méridien de la vessie. Il est en étroite relation avec le système nerveux autonome.

Lorsqu’on a peur, on a envie d’uriner aussi. Alors, pour les enfants qui font souvent pipi au lit, c’est une solution à prendre en note. Le massage amène notre corps en état de sommeil. Il est très important de faire relaxer cette région du dos.

  • Massez longuement les pieds et les mains. Les extrémités maximisent l’effet apaisant.
  • Le visage et la tête sont aussi des endroits fortement suggérés dans la relaxation.
  • Utilisez le bout de vos doigts en pression sur la tête. La paume de vos mains aimera caresser le visage avec beaucoup de douceur.

Finalement, le massage favorise les hormones du plaisir: l’endorphine et l’ocytocine, ainsi que la mélatonine, l’hormone du sommeil. Que voulez-vous de plus?

À vos mains, prêtes, massez!