Cliquez ici

Comment faire un choix judicieux des activités parascolaires?

Comment faire un choix judicieux des activités parascolaires?
La rentrée scolaire rime aussi avec le début des activités parascolaires. Qu’elles soient sportives ou artistiques, elles commencent presque toutes en septembre. Gros mois pour toute la famille!! Mais comment choisir la bonne activité pour notre enfant? Doit-on en imposer? Y a-t-il un maximum à ne pas dépasser?

Voici quelques pistes de réflexion :

  • Est-ce que l’activité correspond à un intérêt de votre enfant ou bien à celui de ses parents? Il est fort possible que certains enfants aient envie de faire la même activité qu’un de ses parents rêve de le voir faire (Exemple: le hockey). Prenez tout de même le temps de vérifier auprès de votre enfant s’il a un réel intérêt ou bien s’il cherche uniquement à faire plaisir à son parent qui aimerait le voir pratiquer cette activité. Évitez aussi d’imposer une activité parce vous auriez aimé la faire lorsque vous étiez jeune.
  • Est-ce que l’activité que vous avez choisie a pour but de stimuler un aspect que vous considérez « à travailler » chez votre enfant? Par exemple, des cours de dessin parce que votre enfant n’est pas très habile en bricolage. Rappelez-vous, il s’agit d’activités parascolaires et cela doit être amusant pour votre enfant! Si votre enfant a peu d’intérêt et qu’il n’est pas très habile à l’avance, vous risquez de lui faire vivre des échecs inutiles. On se construit, entre autres, à travers nos réussites. Celles-ci nous permettent de pouvoir apprendre à composer avec épreuves et difficultés. On ne peut pas performer dans tout! À chacun ses forces.
  • Combien de soirs par semaine tous les membres de la famille sont libres? Et les fins de semaine? Évitez de surcharger l’horaire de vos enfants et par le fait même le vôtre! Les enfants ont besoin de temps libre sans stimulation «encadrée». Vous avez aussi besoin de temps libre pour souffler un peu et ne pas vous sentir comme un service de taxi privé! Si possible, tentez de coordonner les horaires des cours de vos enfants afin de les mettre tous la même journée.
  • Est-ce que les activités choisies sont compatibles avec les exigences scolaires de l’année à venir? Vous devez tenir compte de l’âge de votre enfant, de son grade scolaire, de ses aptitudes face aux apprentissages scolaires ainsi que du temps nécessaire pour les devoirs et les leçons.
  • Comment intervenir si notre enfant désire arrêter l’activité qu’il a choisie? Commencez par investiguer auprès de lui afin de savoir ce qui le rebute à vouloir y retourner. Se sent-il incompétent? Arrive-t-il à se faire des amis? Quel lien a-t-il avec son professeur? Discutez avec lui afin de comprendre ses motivations et offrez-lui votre soutien pour trouver des solutions afin de composer avec ce qu’il perçoit comme des obstacles à son plaisir lors du cours. S’il a toujours envie de laisser tomber, vous pouvez insister pour que votre enfant termine la session de cours qu’il a choisie et que vous avez payée. Ainsi, vous lui enseignerez à terminer ce qu’il entreprend, à assumer son choix et à se donner le temps d’apprendre et de s’améliorer avant de dire qu’il n’aime pas ça. Dans le cas où votre enfant deviendrait très anxieux à l’idée d’aller à son cours, il serait judicieux de creuser davantage afin de comprendre d’où vient cette anxiété. Un arrêt, temporaire ou permanent, pourrait être à considérer selon la source de celle-ci. N’hésitez pas à consulter un professionnel pour avoir l’opinion d’une tierce personne non impliquée émotionnellement afin de vous aider à analyser la situation dans son ensemble.
  • Est-ce que nous avons les moyens d’inscrire notre enfant à ce cours? Élément non négligeable à considérer! Vous ainsi que vos enfants, aurez parfois des choix difficiles à faire. Mais ne vous flagellez pas! Vos enfants seront heureux quand même et ils pourront s’organiser des activités avec leurs amis ou avec vous. L’important est d’avoir du plaisir! De toute façon, que l’on ait les moyens ou pas pour inscrire nos enfants à toutes sortes de cours, il est préférable de ne pas trop en prendre.

Une fois les activités bien choisies, vous permettrez à vos enfants de continuer à développer une multitude d’aptitudes (motrices, sociales, cognitives, etc.) qui lui permettront de se découvrir et de s’épanouir en tant que personne.

Hélène Fagnan - Fondatrice de Nanny secours

Éducatrice à l’enfance de formation, elle cumule maintenant plus de 15 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation et de l’intervention et près de 10 ans dans le monde des affaires. Elle est auteure ainsi qu'experte Yoopa depuis janvier 2011. De plus, elle détient un certificat universitaire en intervention psychosociale ainsi qu’en petite enfance et famille.