Cliquez ici

Du plaisir en double!

Ma fille ne dort pas à la garderie

Éduquer un enfant est une chose… en avoir 2 en même temps en est une autre!!!  Tout est en double… l’accouchement, l’allaitement, l’ameublement, les vêtements, les couches, le coût du milieu de garde, les effets scolaires, etc.  Sans oublier chaque étape de leur développement… Marcher à 4 pattes, toucher à tout, grimper, fouiller dans les armoires, les chicanes pour le même jouet, les pleurs, crises, etc. Ouf…

J’ai joint mon expérience au livre : « Jumeaux : mission possible » de Gisèle Séguin aux éditions Ste-Justine afin de vous transmettre des conseils sur ce sujet. Comme coach et éducatrice, il est toujours particulier de s’occuper de jumeaux. Ils ont un lien tissé serré, une complicité dans de bonnes et mauvaises actions. Ils ont de l’empathie l’un envers l’autre. Ils se comprennent simplement avec le regard. Souvent, il y en a un plus leader que l’autre.

La séparation lors de l’intégration en milieu de garde, dans plusieurs cas, se fait mieux pour les jumeaux que pour les enfants seuls. Ils ont développé très tôt des habiletés sociales et affectives, car ils sont habitués à attendre leur tour, partager et à ce que quelqu’un d’autre que papa et maman s’occupe d’eux. En plus, ils ne sont pas seuls pour franchir cette nouvelle étape. Il peut arriver qu’ils se chicanent pour le même jouet et aient des divergences d’opinions. C’est un excellent apprentissage pour eux. Ils manifestent leur unicité et bâtissent leur identité personnelle propre à eux.

La question souvent posée : Doit-on les inscrire dans des classes différentes à l’école? Comme parent, il est parfois difficile de les séparer surtout s’ils sont identiques. Nous avons tendance à  voir l’un et l’autre comme des compléments. Dans le livre, l’auteure conseille de séparer les enfants. À moins que vous croyiez que le lien est tellement fort entre eux qu’ils ne pourront pas supporter cette rupture. Sauf, qu’il sera essentiel de le faire éventuellement. C’est dans leur meilleur intérêt pour leur avenir. La séparation sera encore plus difficile pour les enfants si vous remettez toujours cette décision à plus tard. C’est une décision d’adulte.

jumeaux mission possible

Une  question importante à se poser afin de prendre une telle décision est « Qu’est-ce qui peut aider chacun d’eux à devenir des êtres à part entière? »

Comment faire?

Déjà dans le monde de la petite enfance, vous pouvez commencer à poser des petits gestes pour les différencier afin que chacun développe son indépendance et ainsi faciliter l’entrée scolaire.

  • Les habiller différemment
  • Papa joue au ballon pendant que maman amène l’autre faire des achats.
  • Les inscrire dans un groupe différent (à 4 ans) au  milieu de garde. S’ils sont dans le même groupe, de pouvoir les séparer de temps à autre afin qu’ils s’habituent.

Que vous en ayez déjà, que la cigogne vous en apportera prochainement ou pour les intervenants qui s’occupent de jumeaux, je vous invite à lire le livre suggérer plus haut. C’est un excellent outil de référence.