Cliquez ici

Lettre à mon père

Lettre à mon père
Papa, tu me manques !

Papa, tu es parti au ciel sans nous avertir… Tu ne nous as pas dit au revoir…Ton départ nous a laissé un grand vide que nous essayons de remplir en vain… Tu nous manques cruellement… Maman dit que tu es au ciel et que tu veilles sur nous… Comment fais-tu? En as-tu le temps? Toi qui travaillais beaucoup de ton vivant et ce, même quand tu étais à la maison. Tu t’enfermais dans ton bureau ou tu étais toujours sur ton téléphone…

Comme j’aurais voulu quelque fois être ce téléphone avec lequel tu passais plus de temps qu’avec nous… Tout ce temps que tu consacrais à ton téléphone et auquel tu répondais toujours « présent » , j’aurais aimé que tu le passes avec moi. Mais à moi, tu me disais toujours « attends une minute, ce ne sera pas long » ou encore ta phrase préférée : « J’ai pas le temps, tu vois pas que je travaille? » Ce temps, je l’aurais pris pour que tu puisses m’écouter quand je voulais te dire que j’avais eu une bonne note à l’école ou encore te raconter le but de soccer que j’avais fait…

Papa, j’ai envie de te dire que, malgré ce vide et cette souffrance laissés par ton absence, je te cherche toujours dans les hommes que je rencontre et dont je tombe amoureuse. Car vois-tu, je recherche cet affection qui me manque tant. C’est pourquoi, je choisis des hommes plus vieux que moi. Ben oui, je sais papa, je n’ai que 14 ans! Qu’est-ce que ça peut faire que lui en ait 20? Lui, il est présent! Il me fait sentir importante, il m’appelle « sa princesse ». Je me sens aimée et choyée à ses côtés. Peut-être n’approuverais-tu pas? Je doute que tu aimes savoir que ta fille ait déjà goûté au sexe et à la drogue. Mais ne t’inquiètes pas, papa, il me protège. Il me l’a dit. Il ne me ferait jamais de mal. C’est un gentil garçon.

Tu sais, maman n’ a plus le temps maintenant de s’occuper de nous. Elle travaille tout le temps pour nous faire vivre. Elle est si triste maintenant. Elle ne rit plus. Tard le soir, je l’entends pleurer dans son lit et dire que tout ça c’est de ta faute… de notre faute aussi. Que nous lui en faisons voir de tous les couleurs! Alors moi je sors, je vais voir mes amis qui eux, m’acceptent et m’aiment comme je suis!

Papa, malgré que tu me manques, à moi mais aussi à mon frère et à ma mère, je ne veux pas que tu t’inquiètes. On va s’en sortir comme toujours! Mon frère va finir par grandir un jour et arrêter de faire le con. Ben oui, ces temps-ci, il gère ton départ par les bagarres! Il arrive toujours avec un bobo quelque part. L’autre jour, il sentait la cigarette!!! Ouf, mon frère fume la cigarette à 12 ans!!! Quand je lui ai demandé pourquoi il faisait tout ça, il a dit qu’il prenait son rôle d’homme de la maison au sérieux! Lui, l’homme de la maison, à 12 ans! Mais vois-tu papa, mon frère défend ton honneur en se battant. Il dit qu’il est un homme maintenant, que tu lui as donné ce rôle en nous quittant. Qu’est-ce qu’il fera lorsque ce sera le temps avec les filles? À qui demandera-t-il conseil, papa? À qui demandera-t-il pour savoir comment se raser?

Vois-tu papa, tu as choisis de partir, de nous quitter. Le manque de toi, d’un père dans notre vie laissera des cicatrices profondes. En fait, c’est ce que dit la psy de maman! Que nos comportements, c’est le manque de toi, d’un modèle masculin positif dans notre vie. Elle dit aussi que nous aurons besoin de beaucoup d’amour de la part de notre mère, de discussions et d’ouverture sur des sujets difficiles pour nous aider à parcourir le chemin de la vie. Elle dit que nous avons besoin de faire notre deuil de toi!

Pfff, je ne veux pas t’oublier moi!

Moi je peux te dire que tu me manques et que je t’aimerai toujours. Que quelques soit les défauts que tu avais, tu étais mon père, celui que j’ai toujours admiré. J’avais besoin de t’admirer, toi le héros de ma vie, le super héros et le modèle de mon frère et le prince charmant de maman!

Je te souhaite une belle fête des Pères, TOI, le meilleur papa au monde pour moi! Nous irons te voir au cimetière pour souligner cette fête juste pour toi ainsi que notre amour pour toi !!

De ta petite fille chérie xxx

Mot de l’intervenante :

Selon certains spécialistes du domaine de la psychologie , le manque d’un père dans la vie d’un enfant peut avoir différents impacts notamment :

  • Le manque d’un modèle masculin (identitaire pour les garçons, sexualité pour les filles) (sources : Les travaux de Blos (1988))
  • L’affection d’un homme, souvent plus rude (se tirailler, jeux de bataille, jeux plus « rough« ),
  • Développement psychique et sociaux de par l’indépendance, de l’exploration et de l’autonomie qu’un papa apprend à son enfant, principalement pour les garçons. (source : Geneviève MARTIN BOISSY ; psychopraticienne, site se ressourcer)
  • La vision plus terre à terre d’un homme sur certain sujet de la vie
  • La recherche d’un père dans les relations amoureuses des filles
  • Pseudo-maturité des enfants; les garçons prendront le rôle de l’homme de la maison, les filles chercheront à aider leur mère dans leur rôle d’éducation avec les plus jeunes et l’accomplissement des tâches de la maison. (source : Geneviève MARTIN BOISSY)

À tous les coups, le manque d’un père se fera sentir à long terme pour les enfants. Une aide psychologique pourrait être nécessaire pour certains. Ce qui est de loin primordial c’est l’amour de la famille, l’acceptation, la valorisation des accomplissements personnels et une grande compréhension de la dynamique et de la souffrance.

Au besoin, n’hésitez pas à contacter un (e) coach familial (e), une psychologue pour enfant ou un médecin de famille. Ceux-ci pourront vous guider et vous donner des ressources pour traverser cette épreuve dramatique.