• L’importance des vacances chez les enfants

    Attention, il n’est pas question de culpabiliser les parents qui ne peuvent donner de vacances à leurs enfants cet été.   Mais bien de comprendre l’importance des vacances chez les enfants.  Indirectement, ils ont le même rythme de vie que nous.  Ce dernier, souvent effréné, a des répercussions sur leur vie et le besoin de faire une pause devient essentiel!

    Voici pourquoi:

    • Les garderies sont des milieux où les stimulations sont omniprésentes (bruits, consignes, interactions, activités…) Parfois, on devient inconscient de l’importance du bruit qui nous entoure et de l’impact que cela a sur nous.  Ne faites que penser au sentiment de bien-être qui vous envahit lorsque vous éteignez la hotte de la cuisinière!
    • Mais si vous êtes épuisé comme parent, il y a de fortes chances que vos enfants le soient également.  Vos semaines de 40h au boulot vous épuisent; les exigences du bureau, les attentes qu’ont les gens envers vous…   Votre enfant vit la même chose à la garderie.
    • Le nombre d’heures que passent les enfants à la garderie est souvent plus long que le nombre d’heures que les parents passent au travail.  Environ 9 ou 10h.   Donc environ 50h par semaine…  50 ou 52 semaines par année.  Comme adulte, y arriverait-on ????
    • Le stress. Il y a plusieurs sources de stress pour votre enfant. Que ce soit le nombre de figures d’autorité, la suradaptation, le bruit, les relations interpersonnelles, les nombreux apprentissages… Tous peuvent causer du stress chez votre enfant. L’impact de ce stress peut se manifester sous différentes formes; fatigue, nausées, maux de ventre, anxiété, agressivité, rigidité…
    • Il y a aussi le retour à la maison où tout va vite vite vite!  On n’est pas encore arrivé que la course folle est commencée!  Go go go le souper, vite les devoirs, les cours de danse, les bains, la collation, l’histoire!!! Tout ça entre 5h et 8h. On est loin des 5 @ 7 de nos belles années!!!
    • Pour décrocher de notre routine, il suffit de prendre un moment de la journée, de la routine, et d’y ajouter un élément de surprise, de folie. Par exemple, il peut être agréable de s’endormir dehors sous les étoiles, de faire un pique-nique au salon ou encore de faire lire l’histoire avec une lampe de poche à l’extérieur. Mais les enfants ont quand même besoin de certains points de repère comme la doudou, la suce…
    • Créer des souvenirs. Ils se souviendront longtemps du soir où vous aurez monté la tente dans la cour arrière. Quel est votre plus beau souvenir de vacances ???
    • Mettre un peu de magie; sieste sous un arbre, journée en pyjama, chasse aux insectes, potion magique où on ajoute plein d’ingrédients dans une chaudière ou une marmite…
    • Prendre le temps, accepter de lâcher prise, d’avoir du plaisir et de retrouver l’enfant qui est caché en vous!