• Bouger en famille cet été en mode IMPROVISÉ!

    Bouger en famille
    Inciter nos enfants à bouger, au quotidien, n’est pas toujours facile lorsqu’on doit rivaliser avec les supports informatiques et la multitude d’offres de séries télévisées! D’autant plus, qu’il s’agit parfois d’un réel défi pour soi-même!
    Alors, comment intégrer de bonnes habitudes physiques sans se mettre la pression? Et si l’aire du numérique devenait une alliée pour toute la famille?

    Le plaisir au premier PLAN

    Tout d’abord, les bienfaits que l’activité physique procure sont multiples. Dès le bas âge, il est essentiel de transmettre aux enfants le plaisir d’exercer des activités motrices. Il développera ses propres intérêts et pourra reconnaitre les effets bénéfiques de la pratique sur sa santé. Il ressentira le bien-être physique, une augmentation de sa capacité à se concentrer, vivra des réussites et aura une meilleure estime de lui-même. Pour aider votre enfant à développer le goût de l’activité physique, il importe d’éviter de lui faire  ressentir ces activités comme étant une obligation, mais plutôt d’intégrer celles-ci dans son quotidien par parcimonie, en toute simplicité.

    Un corps en croissance

    La pratique de l’activité physique favorise la croissance de l’enfant à tous les niveaux de son développement : sa force, son endurance, sa coordination, sa posture, son équilibre et sa souplesse. Il apprendra à connaître son corps, à régulariser sa respiration et son rythme cardiaque et à ressentir les effets positifs de la relaxation, suite à un effort. En exécutant de petits exercices à tous les jours, on agit en prévention.

    Un tonique naturel pour favoriser la concentration

    En plus d’être bénéfique au point de vue biologique, l’activité physique contribue à améliorer la concentration. Elle agira également sur la mémoire et aura un impact positif sur la qualité du sommeil. Ce sont des combinaisons gagnantes, à tout coup, pour le bien-être global de l’enfant et le motiver à adopter un mode de vie équilibré, tout au long de sa vie!

    L’Organisation mondiale de la santé suggère, pour les enfants, la pratique d’activités modérées, d’une durée de 60 minutes par jour. On note à titre d’exemples : le vélo, la marche rapide, en passant par les jeux au parc du quartier.

    Une opportunité pour RENFORCIR les liens familiaux

    En laissant place à la spontanéité ou encore en créant de petits rituels quotidiens en famille, vous alimenterez des liens familiaux significatifs. Lorsqu’on se retrouve, petits et grands, chacun sur nos écrans, rapidement le temps passe, et ainsi, on se prive de beaux moments partagés avec les siens. La pratique d’un sport en famille permet de passer du temps ensemble, de rire, d’ouvrir les horizons de l’enfant en lui montrant d’autres activités stimulantes et offre à l’enfant la possibilité d’explorer à son rythme, de prendre de l’assurance et de connaitre des réussites et ce, en toute confiance. C’est pour ces raisons que le plaisir doit, avant tout, être au rendez-vous.

    La « SLOW LIFE » …ralentir pour exister…

    En m’informant sur quelques courants philosophiques qui ont la cote en ce moment; que ce soit au niveau d’un retour aux sources, en passant par la mode « cocooning », je me suis intéressée au mouvement « slow life ». Celui-ci prône la reconnaissance de nos propres besoins tout en comblant ceux de nos enfants, se simplifier la vie et la leur, en tirant profit du quotidien, de ce qu’il peut nous apporter et ainsi se laisser porter en saisissant les opportunités! Cela suggère de revoir ses priorités, d’accorder plus de place à la spontanéité (tout en étant organisé et efficace!) et d’ajuster de façon réaliste nos exigences en convergence avec notre réalité. Ce courant s’applique également à l’activité physique! Quelles sont vos disponibilités pour bouger avec vos enfants? Quelles activités sont réalistes dans votre emploi du temps afin d’éviter la surcharge pour tout le monde?

    Si ce mode de vie vous interpelle, je vous invite à  jeter un œil plus en profondeur sur le sujet, en lisant différents écrits. Je cite, entre autres, Cindy Chapelle, l’auteure du site laslowlife.fr qui propose une foule d’articles dédiées à la famille pour vous aider à adopter, à votre rythme, un mode de vie «slow life».

    Au lever du soleil

    Lorsque j’étais enfant, à l’arrivée de l’été, dès que le soleil faisait son apparition et réchauffait quelque peu le gazon; nous étions déjà dehors à attendre nos amis qui viendraient jouer avec nous dans le carré de sable ou encore pour faire tourner nos cerceaux et pour sautiller à l’élastique en se pratiquant à « p-i-z-z-a…Pizza! ». Mais qu’en est-il aujourd’hui? Adultes que nous sommes devenus, au lever du soleil et à l’apparition de ses chauds rayons, quelle activité réalisons-nous à l’unisson? Eh bien OUI! Nous nous exécutons, tout comme nos enfants sur leur IPOD ou leur tablette, à vérifier nos courriels, nos messages textes pour finalement se dire : « Il faudrait bien que je prenne une marche, que je cours faire un jogging ou que je fasse du vélo! » Pour finalement, s’apercevoir que le temps a passé trop vite. Nous nous retrouvons alors pressés d’aller à un rendez-vous, de préparer le dîner ou encore de partir une lessive!

    Pourquoi ne pas tenter de changer ces habitudes et tenter d’intégrer, avec notre marmaille, un petit yoga animé pour débuter nos journées du bon pied, sans trop s’exciter!

    Voici quelques suggestions de sites web et applications :

    Vous pouvez également consulter plusieurs livres amusants pour les enfants :

    • Flower yoga, Jennifer Cohen, aux éditions Marabout
    • Oscar apprend à méditer, Madeleine Arcand, aux éditions Petit Homme
    • Mon premier livre de yoga (Yoganimo), Sophie Martel &Al, aux éditions Enfants Québec
    • Yoga pour les enfants avec Namasté, France Hutchison, Beliveau Éditeur
    • Le yoga du paresseux, Marcelline Poirier-Irina Khruleva, Éditeur Grenouille

    Un «Gym» à la maison

    En suivant le courant des derniers mois, étant contraints de rester à la maison, plusieurs ont fait preuve d’ingéniosité afin de recréer un mini-gym dans leur demeure. Ce qui a donné lieu au partage de beaux moments entre les parents et les petits et grands. En ayant plus de temps à passer ENSEMBLE, cela a permis de tisser des liens. Tirons bénéfice du Web en visionnant les capsules vidéo ou encore, en s’abonnant à un entraînement en ligne.

    Voici quelques suggestions d’activités en famille, via les plates-formes numériques :

    Voici également quelques idées que nous pouvons réaliser avec nos tout-petits :
    • Parcours et courses : Déplacements rigolos : en gambadant comme un « schtroumpf », en marchant comme un pingouin, en sautant comme une grenouille, en zigzaguant comme le serpent, à gros pas de dinosaures …
    • Course aux trésors
    • Compétition de « Hula Hoop » ou de saut à la corde
    • Apprendre une nouvelle danse, en jouant des maracas ou du tamtam pour accompagner la mélodie
    • Jouer à la cachette
    • Bataille d’oreiller

    Un air de Camping

    Sortons nos jeux classiques! Que de souvenirs impérissables des moments passés au chalet en compagnie des amis, oncles, tantes, cousins, cousines, frères et parents à jouer à des jeux « de camping » J’ai eu la chance de développer ma précision au lancer des fléchettes et à la pétanque. Que dire de l’agilité à frapper le volant au badminton ou de pratiquer le lancer du frisbee!  Je me souviens également m’être exercée, à attraper la balle avec mon petit gant de baseball bleu, blanc et rouge, aux couleurs des EXPOS de Montréal! Surtout, ressentir un plaisir indéniable lors de belles balades à vélo, les soirs d’été, après le souper, alors que le soleil était toujours de la partie! En somme, faites-leur à votre tour découvrir les jeux qui ont bercés votre enfance!

    Ces jeux simples, que les enfants gagnent à connaître, leur laisseront assurément de bons et beaux souvenirs pour la vie!

    Je vous souhaite un été magique rempli de souvenirs uniques!