Cliquez ici

Difficile de décrocher pendant les vacances en famille ?

Difficile de décrocher pendant les vacances en famille ?

As-tu l’impression que tes vacances sont passées beaucoup trop vite ? Tu n’as pas réussi à profiter des seules semaines que tu possèdes pour décompresser, te recharger et relaxer ? Tu as passé trop de temps à faire la discipline aux enfants ? Tu n’as pas su décrocher pendant les vacances du travail et de tes responsabilités assez rapidement ?

Tu rêvais à des vacances de rêve ?

Tu souhaitais probablement passer des vacances relaxantes, dans le calme, l’harmonie et la collaboration. Tu aurais tellement voulu des vacances de rêve pour décrocher, recharger tes batteries et pour passer de doux moments en famille. Mais finalement, tu es déçu et frustré. Tu n’as pas comblé ton besoin de temps pour toi et tu te sens fatigué, vidé, brûlé. Ton niveau d’énergie est encore plus bas qu’avant tes vacances.

Épuisement et chaos. Est-ce que ça te dit quelque chose ?

Tu te reconnais dans ce que je te décris ? Si oui, tu es au bon endroit !

Pour commencer, posons-nous les bonnes questions.

Et si tes croyances te jouaient un tour ?

Pourquoi avons-nous cette impression d’avoir seulement 2 petites semaines par année pour décrocher, décompresser, avoir du plaisir et profiter de la vie ?

Et si on arrêtait de toujours miser sur 14 jours pour passer du bon temps et se recharger ? Qu’en penses-tu ?

En effet, il nous reste encore 50 semaines, soit 351 jours pour se créer des moments pour décompresser et se ressourcer ! Si on pousse un peu plus loin, pour une personne qui dort 8 h par nuit et qui travaille 45 h par semaine, c’est 3 366 h ou 201 960 min qu’il lui reste pour s’accorder du temps de qualité, de plaisir et de tranquillité !

On possède tous le même temps

Peut-être que là, tu ressens une petite résistance. Tu te dis sûrement que ton horaire est trop chargé et que tu ne vois pas où tu pourrais libérer de l’espace pour prendre du temps pour toi. Je te comprends tellement, car oui, bien évidemment que je suis passée par là !

Maman de 3 enfants, amoureuse et amie à temps plein, avec un emploi, une routine, le ménage et toutes les responsabilités qui viennent avec une famille, je peux te confirmer qu’à une certaine époque, c’était difficile d’accepter de m’accorder du temps pour moi, Julie, la femme, l’humaine derrière ce rôle de Superwoman.

Tu seras d’accord avec moi, on a tous 24 h dans une journée. Moi, toi, tes idoles, tes modèles, nous avons tous le même nombre de minutes à notre disposition. Alors, s’il est possible pour certains de prendre le temps de s’arrêter, on le peut tous, toi y compris !

Et si c’était une question de croyances et/ou de choix ?

Mon intention

J’ai décidé d’écrire cet article car, depuis quelques années, j’entends souvent parler par mes clients de ce défi : ne pas avoir su décrocher pendant les vacances et appris à accepter de prendre du temps pour soi. De plus, l’ayant moi-même vécu, je trouvais important d’aborder le sujet.

Que souhaites-tu vraiment ?

Les vacances de cette année n’ont pas été aussi satisfaisantes que tu l’aurais espéré ? C’est pour cette raison que je t’invite à explorer les deux choix ci-dessous et à te demander ce que tu souhaites vraiment, ici et maintenant :

1. Continuer de ruminer sur un évènement passé, sur lequel tu n’as plus aucun pouvoir et que tu ne peux pas changer (si c’est le cas, c’est okay !).

OU

2. Commencer par accueillir et accepter la situation, puis te servir de ce que tu as appris pour rebondir.

Quel est ton choix ?

 

Un outil juste pour toi !

Si tu t’es rendu jusqu’ici et que tu as choisi la seconde proposition, tu es à la bonne place. En effet, je te propose ici quelques pistes et stratégies qui te permettront de voir plus clairement ce dont tu as besoin et de faire le premier pas pour améliorer ton quotidien (et par le fait même tes prochaines vacances).

De plus, je t’ai confectionné un outil MON JOURNAL BIEN-ÊTRE (Volume 1) – 9 étapes pour un retour à soi, que tu peux télécharger à très peu de frais, qui te permettra de réfléchir un peu sur ce que tu veux vraiment et ce dont tu as besoin ainsi qu’à faire les premiers pas pour retrouver ton énergie et prendre soin de toi.

On est tous humains et on apprend…

De mon côté, j’ai réalisé que durant de nombreuses années, surtout depuis que je suis maman, je ne comblais pas tous les besoins essentiels à mon bien-être, c’est-à-dire que je laissais passer les besoins des autres avant les miens au péril de ma santé.

Effectivement, j’ai pris conscience que je suis une personne qui a fondamentalement besoin de temps pour soi et de douceur. Et sans ce temps-là, je me perds dans le tourbillon de la vie, je ne suis plus moi-même, mon niveau de stress et d’anxiété monte en flèche et je suis constamment épuisée.

C’est en prenant la décision de répondre à ce besoin important, en me permettant de RALENTIR, que je me suis retrouvée. Progressivement, j’ai pris de plus en plus de petits instants pour moi et je me suis remise à vivre réellement et à savourer ma vie. Plus ça allait, mieux je me sentais.

Et quand je te dis ça, je ne te parle pas de partir 2 semaines seule en voyage (quoique cela aurait pu être intéressant, mais bon !).

J’ai juste commencé par accepter de m’arrêter et par me questionner sur ce dont j’avais réellement besoin. Ensuite, je me suis permis de petites choses simples en lien avec ces besoins : des choses qui me faisaient plaisir et qui, pour moi, faisaient la différence dans mon quotidien.

Par exemple, je me suis donné un petit moment pour déguster mon café du matin à l’extérieur en compagnie des oiseaux et de la nature. Je me suis créé de l’espace afin de recommencer à lire (au départ, sans blague, c’était seulement quelques paragraphes par soir et j’en étais bien heureuse), à méditer, à marcher, à passer du temps en famille et en couple (SEULS en amoureux). Je me suis offert des moments avec ma meilleure amie. Au départ, c’était des demi-journées (avec un sentiment de culpabilité) et, avec le temps, cela s’est transformé en journées complètes et même parfois en week-end.

Bref, à tout ce que je pouvais apporter de la lenteur, je tentais de le faire. À ce moment, c’est tout ce dont j’avais besoin et je me le suis accordé.

Aujourd’hui, je suis fière de le faire (en ralentissant et m’écoutant) et d’apprendre à mes filles que c’est important d’aller voir en soi pour trouver quels sont nos besoins et comment y répondre.

Il est important d’être indulgent envers nous-même lorsqu’il y a beaucoup trop longtemps que nous n’avons pas pris de temps pour nous. Il arrive même très souvent que la culpabilité vienne nous faire un petit coucou. Et dans ces moments-là, l’important est d’accueillir ce qui est présent et de se permettre de profiter du temps qu’on s’accorde. À la longue, ce sentiment s’estompera.

Les bienfaits ressentis

Donc, toutes ces démarches de ralentissement et de douceur m’ont permis d’améliorer grandement ma qualité de vie.

En effet, cela m’a aidée à recharger mes batteries, à me sentir présente à ceux que j’aime, à me reconnecter à moi, à ce qui me fait vibrer et à ce qui me fait réellement du bien. J’ai appris à me connaître réellement, à être à l’écoute de mes véritables besoins, à mettre mes limites, à être reconnaissante pour ce que j’avais déjà (amies, famille, nature, chant des oiseaux, métier que j’ai choisi, vie que je mène, moi-même…), à me sentir moi et suffisante tel que je suis, à être plus efficace, à faire le tri dans mes priorités, etc.

« Et si t’écouter, trouver tes propres besoins fondamentaux et t’assurer de les combler pouvait te permettre de planifier des vacances en accord avec toi et de trouver un équilibre avec les besoins de ta famille ? »

Voici deux exemples :

1. Si ton besoin prioritaire est le calme et que tu planifies de partir en vacances dans un camping bruyant avec des jeux gonflables où des enfants crient et courent dans tous les sens, est-ce vraiment le meilleur endroit pour toi pour profiter ?

Tu pourrais choisir un camping plus en nature où les terrains sont davantage éloignés les uns des autres et où tu serais plus tranquille avec ta famille.

2. Si ton besoin pour tes vacances est de passer du temps seul et en amoureux, est-ce vraiment une bonne idée pour toi d’organiser 2 semaines où tu seras 100 % du temps avec les enfants ?

Imagine, si tu planifiais à l’avance que leur gardienne préférée passe quelques moments avec eux pendant les vacances. toute la famille pourrait en être gagnante. Et même si c’est simplement pour aller prendre une marche et faire un pique-nique en amoureux, manger un cornet de crème glacée en cachette ou aller dans votre bistro préféré du coin.

Et si, accepter de prendre des moments pour toi te permettait de te créer une vie équilibrée qui t’énergise et te fait du bien ?

À ceci s’ajoute qu’il est important de s’ouvrir à de belles discussions si tu es en couple et de faire ensemble des compromis qui feront toute la différence !

Comme celui-ci : « Pendant que tu feras ta randonnée intensive en solo, moi je me créerai un moment plus cocooning. »

Tu as envie de faire un premier pas ?

Est-ce que tu as envie d’aller encore plus loin ? Est-ce que tu as envie de faire les choses autrement ? Oui !

Alors, je t’invite à t’offrir (car oui tu en as le droit !) un petit instant afin d’explorer ce dont tu as besoin en ce moment malgré les vacances corsées que tu as eues cette année. Effectivement, je t’ai confectionné cet outil MON JOURNAL BIEN-ÊTRE (Volume 1) – 9 étapes pour un retour à soi — Après des vacances merdiques que tu peux télécharger pour un montant plus que raisonnable afin qu’il soit accessible à tous, en cliquant sur ce lien.

Tu y trouveras un exercice complet en 9 étapes pour faire le premier pas afin de décrocher pendant tes prochaines vacances, ainsi que de vivre un quotidien plus en accord avec toi-même, plus équilibré, et de retrouver ton énergie. Je t’y pose les bonnes questions pour que tu arrives à déterminer tes besoins et te mettre en action dès maintenant. Mon but est de t’accompagner pour que tu fasses avancer les choses concrètement et à ton rythme.

Alors, si tu le sens, c’est maintenant le moment d’aller te procurer et remplir ton journal juste pour toi !

Et surtout, enjoy ce moment que tu t’offres.

Ta coach, Julie

Julie Roy - Technicienne en travail social et coach PNL certifiée

Technicienne en travail social Technicienne en travail social et coach PNL certifié couvrant la région des Laurentides et de Laval. Elle intervient auprès des enfants, adolescents, familles et adultes. Membre du Réseau Nanny secours depuis 2015.